huile 15w40

Quand utiliser l’huile 15w40 pour son moteur ?

Lorsqu’un nouveau conducteur est confronté à différentes situations en rapport direct ou indirect il peut être perdu.
La formation pour obtenir le permis de conduire aborde différentes thématiques comme les panneaux de signalisation, la sensibilisation à la sécurité routière ou comment réussir un rangement en bataille.


En revanche, les moniteurs des auto-écoles ne prennent pas suffisamment de temps pour expliquer aux apprentis le fonctionnement du moteur, le rôle de l’huile. Ils ne donnent pas des connaissances pratiques pour réaliser soi-même la vidange ou changer le filtre à huile.
C’est pourquoi aujourd’hui, on traite des questions relatives à l’utilité de l’huile moteur, et dans quelles circonstances l’huile 15w40 est recommandée.

A quoi sert l’huile moteur ?

Alors que l’homme a uniquement besoin d’eau, la voiture nécessite plusieurs substances pour fonctionner : liquide de refroidissement, liquide de frein, liquide de direction assistée, liquide lave-glace et l’huile moteur.

Quel est le rôle de l’huile moteur  ?

Le déplacement d’une voiture implique l’action de plusieurs pièces mécaniques qui sont en contact les unes avec les autres : vilebrequin, l’arbre à cames, les soupapes, bielles, les pistons… La plupart de ces éléments sont en métal et génèrent de la chaleur lorsqu’ils rentrent en friction.

L’huile lubrifie les différents composants de manière à réduire la température du moteur. Elle protège les pièces d’une usure anormale, diminue la puissance nécessaire à les mouvoir et par conséquent permet de réaliser des économies de carburant.

D’autre part, l’huile sauvegarde les instruments de l’effritement et de la corrosion. Enfin, la voiture inclut un filtre à huile qui assure une fonction autonettoyante, préservant le moteur de certains dangers comme les calamines, la poussière, les particules…

De quoi se composent les huiles moteurs  ?

On distingue sur le marché 3 grandes familles d’huiles moteurs :

  • Les huiles synthétiques sont fabriquées en laboratoire à partir d’un hydrocarbure brut : L’Éthylène. Cette huile a subi des traitements et transformations chimiques supplémentaires : distillation, purification, modifications des chaines moléculaires…
  • Les huiles minérales comme la 15w40 sont obtenues à partir du raffinage du pétrole brut et d’une purification légère.

Enfin les huiles semi-synthétiques sont issues d’un mélange des deux familles précédentes et enrichies de certains additifs : antioxydants, détergent, anti-mousse, anti-usure ou antifriction, anticorrosion…

L’huile 15w40  ?

La 15w40 est une huile minérale faisant partie des plus utilisées dès les années 1960. Pour comprendre ses caractéristiques, il faut s’intéresser à la notion de viscosité.

Qu’est-ce la viscosité ?

La Society of Automotive Engineers (SAE) définit l’indice de viscosité par le temps nécessaire à l’huile moteur pour s’écouler à une température donnée (40 et 100 °C). En effet, la viscosité de l’huile varie en fonction de la température. Elle est davantage liquide à haute température et à devient visqueuse en refroidissant.

Les caractéristiques de l’huile doivent correspondre au cahier des charges du moteur. Elle doit être suffisamment visqueuse pour créer un film protecteur épais sur différents éléments. Mais elle doit rester assez fluide pour circuler librement dans les canalisations internes au moteur.

La SAE a mis en place un codage universel pour la viscosité en grades qu’on retrouve sur tous les bidons d’huile : 0w30, 5w30, 10w40, 10w60, 15w40…

Le chiffre précédent le W (Winter) indique la viscosité à froid. Plus le chiffre est proche de 0, plus l’huile sera efficace en hiver, et apportera une protection immédiate à chaque démarrage du moteur.

Le nombre qui suit la lettre W renseigne la viscosité à chaud et donc la performance de l’huile à des températures élevées.

Avantages et Inconvénients

La 15w40 est une des huiles les moins chères sur le marché. Elle convient particulièrement aux véhicules disposant d’un moteur ancien ou d’un moteur diesel sans turbo.

Le principal inconvénient de cette huile est qu’elle perd rapidement ses propriétés lubrifiantes, c’est pourquoi il est nécessaire de raccourcir les délais entre chaque vidange. Il faut remplacer l’huile en moyenne tous les 7500 km. Quoi qu’il en soit, cette huile doit être choisie uniquement si elle est recommandée par le constructeur. Ces indications se trouvent dans le manuel d’entretien de la voiture.

Quand contrôler le niveau d’huile 15w40 ?

En plus du choix de l’huile, le conducteur doit procéder à un contrôle régulier de son niveau.

Un niveau d’huile insuffisant signifie que les pièces métalliques ne sont pas correctement lubrifiées, cela a pour conséquence d’accélérer l’usure des ces dernières et de solliciter davantage le moteur, d’où une surconsommation de carburant.

Au contraire, si l’utilisateur a mis trop d’huile, il y a un risque de surpression dans le carter et d’une éventuelle fuite par le reniflard. Cet instrument permet d’évacuer les vapeurs d’huile et les surpressions provoquées par les pistons. Lorsque le carter est surchargé d’huile, celle-ci va s’échapper par le système de récupération des gaz du carter moteur et ira dans le collecteur d’admission.

Sur les moteurs diesel, l’huile va se retrouver dans le moteur et pourra entraîner son emballement.
Il est conseillé de vérifier le niveau d’huile au moins une fois par mois et lorsqu’on s’apprête à enchainer les kilomètres en très peu de temps.

Quand réaliser la vidange de l’huile 15w40 ?

Le remplacement de l’huile souillée se fait en moyenne tous les 10 000 à 30 000 kilomètres. Néanmoins, l’utilisation de 15w40 peut réduire le délai surtout pour les voitures très anciennes. Dans un garage, le prix d’une vidange peut varier de 60 à 200 € en fonction du modèle de véhicule et de l’huile choisie.

Pourtant, cette manipulation est à la portée de tous et ne nécessite pas de matériel spécifique. Voici les étapes à respecter :

  1. Rouler quelques kilomètres pour que l’huile moteur doit plus fluide et s’écoule plus vite ensuite.
  2. Placer la voiture sur des chandelles dans un endroit plat et sûr.
  3. Enlever le bouchon du réservoir d’huile et placer un bac pour récupérer l’huile.
  4. Créer un courant d’air en ouvrant le bouchon de remplissage d’huile.
  5. Changer le filtre à huile.
  6. Avant de remplir l’huile, penser à visser le bouchon du réservoir en dessous. Il faut la verser peu à peu, normalement 4 litres sont suffisants soit les ¾ du bidon.

Quelques heures après la manipulation, contrôler le niveau d’huile pour s’assurer qu’il soit compris entre les marqueurs minimum et maximum de la jauge.